DIGES
Patrimoine
L'école
Actualités
Les écoles
MONUMENTS Ecole de Diges Ecole de Sauilly Ecole de Volvent

     Diges a eu longtemps la particularité de posséder des écoles de hameaux, afin de limiter les déplacements des enfants à l’époque où les transports scolaires n’existaient pas.

     Au bourg se trouvait une école élémentaire, à laquelle fut ajoutée, en 1974 une école maternelle (mais pas au même endroit).

       Deux écoles élémentaires furent également ouvertes dans les deux plus gros hameaux: Sauilly et Volvent.

Extraits du règlement pour les écoles primaires - 1834

- Art. 19: Dans les écoles où, conformémént à l’article 34 du statut général du 25 avril, les filles seront admises dans une école de garçons, le comité local devra prendre toutes les mesures nécessaires pour qu’il n’y ait aucune communication entre elles et les garçons.

- Art. 20: Dans le cas du précédent article, les filles devront être occupées, deux heures par jour, aux ouvrages de leur sexe, sous la direction d’une personne désignée par le comité local.

- Art.27: Tous les matins, l’instituteur fait l’inspection de la propreté. Il exige que les élèves se lavent tous les jours la figure et les mains, et que leur tenue soit aussi propre que possible.

- Art. 30: Autant que possible, le maître doitr s’abstenir de parler pour les divers commandements, et remplacer la parole par des signes, comme on le pratique dans les écoles d’enseignement mutuel et des frères.

- Art. 32: Les seules punitions dont l’emploi est autorisé sont les suivantes:.... L’obligation de porter, dans l’intérieur de la classe, un écriteau désignant la nature de la faute.

- Art. 39: Lorsque, dans la semaine, il se rencontrera un jour férié autre que le jeudi, le jeudi redeviendra un jour de travail ordinaire.

- Art. 42: Le comité local veillera à ce que l’instituteur ne reçoive pas un plus grand nombre d’enfants que n’en comportent les dimensions de la salle d’école, à raison d’un carré d’environ 8 décimètres de côté pour chaque élève.

- Art. 44: Il sera placé dans l’école, au-dessus de l’estrade du maître, un Christ, et en face, de l’autre côté de la salle, un buste du roi.

- Art. 45: Dans un endroit apparent de la salle seront écrits, en grosses lettres, ces mots: CHAQUE CHOSE A SA PLACE, UNE PLACE POUR CHAQUE CHOSE. ORDRE, SILENCE

- Art. 46: Les bancs doivent être attachés aux tables, et le tout, s’il est possible, scellé dans le plancher.