DIGES
Patrimoine
L'école
Actualités
Forêts

La forêt, au cours des siècles, a donné naissance à des professions multiples (bûcherons, charbonniers, scieurs de long, sabotiers, tourneurs sur bois, que les techniques modernes ont réduites à des activités ponctuelles, telles que la coupe de bois à des fins domestiques (les affouages) surtout pour le chauffage.

Par ailleurs, le forêt a alimenté nombre de petites scieries qui ont souvent pris la relève des anciens moulins à eau sur les rûs dont certains réunis forment le rû de Baulche (qui se jette dans l’Yonne à Monéteau) et dont les hameaux conservent les noms: Moulin Cottin , Moulin Ragon, Moulin Mouton, La Pierre du Rû, Moulin Hanin, Moulin Grilot.

Dans les bois de Diges, les feuillus sont prépondérants et parmi eux, les châtaigniers qui ont eu leur période de gloire jusqu’à la fin du XIXème siècle. Particulièrement appréciées, les châtaignes de Diges étaient connues sur les foires et marchés, même expédiées assez loin, et la fête des châtaignes le 24 octobre, instituée en 1868, était un événement d’importance.